Union des associations
"Solidarité Anorexie Boulimie"

Association familiale aidant les personnes concernées directement ou indirectement par les troubles du comportement alimentaire

POUTEAU Thomas

1) un livre

Thomas Pouteau a écrit un livre :
titre : " je reviens d'une anorexie" et comment j'ai relevé ce défi !
édition : Frison-Roche
parution : le 1er avril 2019
Préface : Sabrina Palumbo

"Mon corps me faisait souffrir mais j'ai voulu reprencre le contrôle de ma vie en lambeaux en lui imposant d'autres souffrances, en me lançant à corps perdu dans des marches folles ou en vélo dans des courses ou la limite n'existait pas : il fallait gangner ou mourir !
Me lancer ce défi et y entraîner mon père m'a fait retrouver ma liberté et mon autonomie, toutes les deux tellement mises à mal par mon anorexie. Il y avait un vide en moi, un manque et cette victoire, je l'ai aussi obtenue pour mon père qui en rêvait.
Tous les deux, avec ma mère, on a triophé, on a gagné et j'ai retrouvé la vie que j'ai tant risqué de perdre !"

 2) un projet

Avaler les kilomètres
pour retrouver appétit à la vie…”
La france à pied : de Cherbourg au Mercantour !

En octobre 2016, l’un des plus grand et singulier écrivain français publia un récit autobiographique aux éditions Gallimard intitulé Sur les chemins noirs. Suite à un accident, Sylvain Tesson est plongé dans le coma. S’il s’en sort, il traversera la France. La France, ce pays qu’il a toujours fui pour traverser l’Amérique Latine à mobylette, pour vivre sur les bords du Lac Baikal durant 6 mois, pour retracer le parcours de Napoléon jusqu’à la Russie. Avec Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson revient sur son parcours de rédemption et de guérison sur les routes françaises, partant de la Vallée de la Roya pour terminer en Normandie, traversant les espaces vides, les espaces naturelles, les chemins de traverses qu’il qualifie de chemins noirs. C’est cet écrivain qui me donna envie de fuir à mon tour, jusqu’aux routes argentines, chiliennes et brésiliennes. Pourtant, ma passion pour la marche à pied n’attendit pas ma rencontre avec Sylvain. En classe de Première au lycée Ambroise Paré, élève en sport-études et licencié au club de football du Stade Lavallois, j’ai décidé de prendre mes jambes à mon cou entre les épreuves écrites et orales du baccalauréat de français. L’âme légère et le sac vide, je suis parti sur les routes mayennaises essayant de réaliser le tour du département dans lequel je suis né.

En 2019, après avoir accompagné mon père dans une aventure extraordinaire : les 100 km de Millau au profit de l’association ACSED (Association Contre la Souffrance des Enfants Douloureux) que je relate dans mon premier récit de vie publié le 2 avril aux Editions Frison-Roche et intitulé Je reviens d’une anorexie - Et comment j’ai relevé ce défi ! et soutenu l’association SOLUSE dans leur accomplissement du Raid des Alizées à la Martinique en novembre 2019 qui soutient et met en avant l’association Solidarité Anorexie Boulimie 53, je décide à mon tour de me lancer un nouveau défi : emprunter le chemin inverse de Sylvain Tesson en partant de Cherbourg pour arriver au Mercantour. En prenant le contre-pied de cet auteur-voyageur, je souhaite m’inscrire sur les chemins blancs, ceux des espaces où la nature et les petits bourgs sont aussi vivifiants que surprenants. Loin de moi les idées mornes et sombres des chemins goudronnés et celles pessimistes de l’auteur du Prix Goncourt de la Nouvelle. Je souhaite découvrir et rendre à hommage à cette France de Victor Hugo, à ces misérables charitables qui prennent le temps de vivre, de partager et d’aimer. Je souhaite découvrir la Douce France de Charles Trenet ou la France de Jean-Ferrat et pour se faire, je décide d’emprunter ces nombreux chemins pour me lancer à la rencontre de nos agriculteurs, de nos donateurs, de nos nourriciers, de nos gueules cassées. Je souhaite dresser le portrait de ces hommes et de ces femmes courageux, les sublimer de ma plume, leur tendre l’oreille et m’ouvrir à eux.

En me lançant dans cette aventure, je souhaite également et surtout représenter les associations ACSED et USAB afin de donner une certaine visibilité à ces associations ainsi qu’aux actions qu’elles mettent en place pour les enfants douloureux, adjectif qui me qualifie étant donné que j’ai moi-même été atteint d’anorexie et de boulimie. Ce voyage c’est une manière d’aller de l’avant, de montrer que l’on se caractérise autrement que par la dénomination d’une maladie. Je souhaite également rencontrer les associations Solidarité Anorexie-Boulimie de chaque département traversé afin de créer une cohésion entre ces dernières et également proposer un lieu de rencontre et d’échange avec les familles, proches et autres dans les départements où il n’y a pas encore d’association SAB afin d’enclencher une première dynamique visant à la création d’une association.  Cette traversée du Nord vers le Sud c’est surement celle de la transformation vers l’adulte que je souhaite devenir.

Cette expérience sera bénéfique et nourrira, je l’espère, ma créativité pour laisser un nouveau témoignage à travers la publication d’un deuxième livre. Cette idée n’est qu’une supposition mais de toute évidence le travail sera à réaliser post-voyage.

Mon itinéraire :
Durée estimée du voyage : 40 jours
Date de départ : début juillet



Les étapes :
Départ : Cherbourg
Etape 1 : Cherbourg - Auderville (32 km)
Etape 2 : Auderville - Flamanville (35 km)
Etape 3 : Flamanville - Portbail (35 km)
Etape 4 : Portbail - Blainville-sur-Mer (39 km)
Etape 5 : Blainville-sur-Mer - Granville (32 km)
Etape 6 : Granville - Avranches (31 km)
E
tape 7 : Avranches - Landivy (40 km)
Etape 8 : Landivy - Ernée (22 km)
Etape 9 : Ernée - Laval (36 km)
Etape 10 : Laval - Saulges (38 km)
Etape 11 : Saulges - Malicornes sur Sarthe (37 km)
Etape 12 : Malicornes / Sarthe - Mayet (33 km)
Etape 13 : Mayet - Neuillé-Pont-Pierre (40 km)
Etape 14 : Neuillé-Pont-Pierre - Tours (41 km)
Ezay sur Indre, Chateauroux, Ussel, Millau, Avignon, Moustiers Sainte-Marie, Tende, Breye sur Roya (association Roya citoyenne)
Arrivée : Vallée de la Roya